Prenez un RDV PAC 2018
 Vous êtes ici : Accueil > Produire > Agronomie - Innovation > BATVITI

BATVITI

Les flux rss du siteImprimer la page

Programme Batviti-Batman

La pression de certains ravageurs, dont l'Eudémis de la vigne (photo ci-jointe), est significativement élevée dans le secteur viticole, ce qui nécessite l'emploi d'insecticides spécifiques pour assurer une production de raisins conformes aux exigences quantitatives et qualitatives.

Pour accompagner les viticulteurs et leur permettre de trouver des alternatives à l'emploi de produits phytosanitaires, la Chambre d'agriculture s'est engagée en 2017 dans un programme d'une durée de 5 ans intitulé BAT VITI !

Mettre les chauves-souris au service des démarches de biocontrôle en viticulture, un projet scientifique et technique à deux objectifs :

  • identifier les facteurs (composition et qualité du paysage, ressources en proies, ...) jouant sur la fréquentation des vignes par les chauves-souris et les promouvoir tout d‘abord dans deux aires d’appellation d'Aquitaine et dans tout vignoble le souhaitant
  • favoriser et évaluer la prédation des chauves-souris sur l'Eudémis en viticulture

La Chambre d'agriculture est accompagnée dans ce programme par la Cave de Monbazillac, le Conservatoire d'Espaces Naturels d'Aquitaine et les élèves du collège Lucien Sigala afin de les sensibiliser à la biodiversité fonctionnelle locale. Ils ont fabriqué les nichoirs qui ont été installés sur le site du Duraquois.

Ce projet bénéficie également du soutien financier du Conseil départemental, de l'agence de l'eau, de l'IVBD, Interprofession des Vins de Bergerac et de Duras et de la FVBD, Fédération des Vins de Bergerac et de Duras.

BAT VITI BATMAN

Grâce à la dynamique de ce projet, nous faisons d’une pierre deux coups :

  • BatViti : Approfondir les connaissances scientifiques sur le rôle des chiroptères en tant qu’auxiliaires de culture.
  • Batman : Soutenir le collège de Duras, sensibiliser les jeunes à la biodiversité fonctionnelle locale et participer à la vulgarisation de ce petit mammifère trop souvent diabolisé.

20 exploitations viticoles de l’AOC des Côtes de Duras (indépendantes et adhérentes à la cave) se sont portées volontaires pour faire partie du projet. Ainsi, leur parcellaire est cartographié afin de mettre en évidence les éléments du paysage (haies, bois, points d’eau …) susceptibles d’être favorable aux chauves-souris.

Contactez

Christine RIVES-RESSES

Conseillère Viticulture

Tél : 05 53 77 83 85 - 06 32 25 69 71